•  

    Et bien voilà

    Nous y sommes!

    Avec une équipe un peu différente de celle du mois d'octobre,

    nous y avons mis tout notre coeur et beaucoup d'énergie.

     

     

    D'Accordances


    votre commentaire
  •  

    exercice rythmique en famille!

     


    1 commentaire
  •  

    et le Blaireau

     

     

    un chouette groupe à découvrir si vous ne le connaissez pas


    votre commentaire
  •  

    Cette chanson patriotique , que chantait "le papy" à ses petits enfants

    je l'ai apprise à mes élèves de 5ème primaire...plus tard

    Et pourquoi pas?

    Je suis belge, mais aussi , citoyenne du monde ...

    Cette chanson, à la mémoire de personnes qui ont été enrolées dans une bataille pour gagner notre liberté,nous fait voyager dans le temps

    vers une guerre terrible.

    Une autre chanson en rapport avec la guerre 14/18: ICI

     

    C'était un soir sur les bords de l'Yser
    Un soldat belge qui montait la faction,
    Vinrent à passer trois vaillants militaires
    Parmi lesquels était le roi Albert,
    "Qui vive là ?" cria la sentinelle
    "Qui vive là ? Vous ne passerez pas.
    Si vous passez, craignez ma baïonnette,
    Retirez-vous vous ne passerez pas ! {x2}
    Halte-là !"

    Le roi Albert en fouillant dans ses poches,
    "Tiens" lui dit-il, "et laisse-moi passer"
    "Non" répondit le brave militaire
    "L'argent n'est rien pour un vrai soldat belge.
    Dans mon pays, je cultivais la terre,
    Dans mon pays, je gardais les brebis,
    Mais, maintenant que je garde l'Yser
    Retirez-vous, vous ne passerez pas ! {x2}
    Halte-là !"

    Le Roi Albert dit à ses camarades
    "Fusillons-le, c'est un mauvais sujet.
    Fusillons-le à la lueur des astres,
    Fusillons-le, c'est un mauvais sujet"
    "Fusillez-moi" lui dit la sentinelle,
    "Fusillez-moi, vous ne passerez pas.
    Si vous passez, craignez ma baïonnette.
    Retirez-vous, vous ne passerez pas ! {x2}
    Halte-là !"

    Le lendemain, au grand conseil de guerre,
    Le roi Albert lui demanda son nom.
    "Tiens" lui dit-il, "voilà la croix de guerre,
    La croix de guerre et la décoration"
    "Que va donc dire, ma bonne et tendre mère,
    Que va-t-elle dire en me voyant si beau ?
    La croix de guerre brille à ma boutonnière
    Pour avoir dit “vous ne passerez pas ! {x2}
    Halte-là !”."


    votre commentaire
  •  

     

    Je vous transmets les infos que Jacques Mayoud m'a gentiment laissées sur le blog

    La plupart des chansons du disque "le serpent à sornettes" se trouvent dans le recueil de partitions de Renée Mayoud-Visconti "dites-le en chantant" je peux vous l'envoyer. Il coûte 15 E + 4 E de port.
    Le récit de la création de ces chansons se trouve dans le livre de ma mère "les aujourd'hui qui chantent" qui coute 10 E.
    Mon adresse :
    Jacques Mayoud 53 chemin de la Roue F-38121 CHONAS L'AMBALLAN
    mon tél = 09 77 33 38 94 / 06 79 85 46 97
    Cordialement, Jacques Mayoud

     

    dyn004_original_400_560_pjpeg_2512916_b85d6f8f93ac597d424d5559b8012601.jpg


    votre commentaire
  •  

     

    je découvre ce matin un blog

    qui intéressera certainement tous ceux

    qui a un moment donné

    parlent du chocolat en classe;

    il s'agit d'un blog parlant d'abord

    des chocolateries belges

    puis également de chocolateries dans le monde

     

    http://lemondedeschocolateriesbelges.skynetblogs.be/

    et voici ,

    si vous ne la connaissez pas,

    la chanson de Pierre Lozère

     

    chocolat

    vous pouvez écouter un extrait de la chanson

    et voir les paroles (partition)

    en allant sur le site de Pierre Lozère

    ICI


    1 commentaire
  • On est entré dans la cuisine
    Pour se faire griller des tartines
    Mais en regardant vers la table
    On a vu une chose incroyable

    Perchés du haut de leur casserole

    les légumes ont pris la parole
    Comme des personnages délurés
    Comme dans un dessin animé

    Mais...

    Ils se sont battus pour nous dire
    Lequel il nous fallait choisir
    Voulant tous être la vedette
    Et se tenir seuls dans l'assiette...


    Eh oui, c'est moi, c'est le chou-fleur

    Celui qui rit, celui qui pleure
    Splendeur dont on n'aime pas l'odeur
    Mais qui veut devenir seigneur !

    Mais voyons, ne soyez pas bêtes

    C'est moi qui serai dans l'assiette
    La plus coquette, la courgette
    Et ils n'en laisseront pas une miette !

    Ecoutez-moi, tous les cocos,

    Le plus beau, c'est le haricot
    C'est sûr, j'aurai le dernier mot
    Car vous êtes tous trop idiots !

    Moi, la tomate, j'suis écarlate

    Et crue et cuite, tout le monde me flatte
    Si vous voulez jouer aux pirates
    Venez par là un peu qu'on s'batte !

    Tout de suite on est intervenu

    Afin d'arrêter cett' cohue
    En leur disant tout simplement,

    Qu'on les préférait mélangés

    Epicés et assaisonnés
    Pour jouer avec leurs couleurs
    Et faire la meilleure des saveurs

    L'idée a été acceptée

    Et ils se sont tous rassemblés
    Pour faire la plus belle des recettes
    Comme si c'était un jour de fête !

    C'est chouette !

    " On l'appelle GG (et des fois aussi Jérôme Aufort). Il écrit des chansons,
    joue la comédie et le conteur ; il brasse le vent et gratte sa guitare, puis
    il invente des histoires comme celle de Pitt Ocha. Il a bien l'intention de
    continuer... Et il aime les légumes".
    Je suis Marco, l'ancien coureur des bois. Je gratouille ma guitare et je gribouille des histoires. Et quel plaisir de chanter pour les Ogres, ces vieilles canailles!! "

    source: ICI


    1 commentaire
  • POIL AUX YEUX
    Simon Mimoun/Debout sur le zinc

    Un beau jour que j'allais aller à l'école
    Une idée bizarre me suivait comme un pot de colle
    Elle s'accrochait à moi, à mes chaussettes
    Comme un poisson pilote à sa roussette

    Je lui dis " va-t'en, j'ai pas l'temps, il faut qu'je décolle "
    Mais elle ne m'écoutait pas elle était un peu folle
    Elle attendait de moi que je m'arrête
    Pour grimper de mes pieds jusqu'à ma tête

    Elle avait de petits bras et pleins de poils pour gratter
    Et de très grands yeux tout ronds où l'on peut se regarder
    Elle m'a tant et tant chatouillé le menton
    Que je me suis cogné, cogné le front

    C'est alors que plein d'idées poilues sont sorties de ma tête
    Faisant la ronde et chantant à tue-tête
    " Nous on veut pas aller aller à l'école,
    on préfère voyager, prendre notre envol "

    SALAM, SHALOM, SALAM, SHALOM, SALAM, SHALOM

    Mais l'idée bizarre se chauffait d'un tout autre bois
    Stop la farandole dans un claquement de doigts
    Puis elle dit : " Mes amis, écoutez-moi,
    Je vous en prie, ouvrez les yeux, faites comme moi "

    Les idées poilues ont ouvert de grands yeux tout ronds
    Et vu qu'autour d'elles il y avait plus de mille façons
    De vivre et de parler chez les filles et les garçons
    De mon école, près de ma maison

    SALAM, SHALOM, SALAM, SHALOM, SALAM, SHALOM

    Depuis ce jour-là j'ai beaucoup beaucoup voyagé
    Grâce à mes copains de l'école et de mon quartier
    Et plus tard, et plus tard, quand je serai grand
    Je saurai voyager dans le cœur des gens

    SALAM, SHALOM, SALAM, SHALOM, SALAM, SHALOM

    Voilà, j'aime beaucoup cette chanson, bien qu'un peu enfantin, je m'en fouXxX, et puis j'veux pas grandir, alors j'écoute des trucs de gamins.
    Je trouve que cette chanson est vraiment belle, et j'aime aussi sa bizzarerie, "idées touffues" ...etc...
    De plus, la musique qui l'acconpagne est mélancolique, y'a du....Acordéon, trompette, et certainement d'autre instruments que j'ai du mal à dicerner.





    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique